Objectifs

L'éducation musicale, comme son nom l'indique, est d'éduquer les élèves à la musique. Cela veut dire qu'il y a une part de pratique ET une part de culture musicale.

 

1 ) Le matériel

Un cahier 21 x 29,7 suffira. Il sera réutilisable chaque année s'il est en bon état. Inutile d'acheter des cahiers avec des portées.

 

2 ) L'heure de cours

Elle se décompose en deux parties :

 

a ) La culture musicale

L'élève apprend à écouter la musique, à reconnaître des objets sonores, à prendre conscience de l'environnement musicale qui l'entoure. Cela se passe avec l'aide d'écoutes sous forme de séquences d'une durée d'environ 4 à 6 semaines et lui permet d'acquérir une culture artistique, très appréciée lors de l'embauche dans le monde professionnel aujourd'hui. Les périodes étudiées sont : Moyen Age, Renaissance, Baroque, Classique, Romantique, Contemporaine, soit du IXe siècle (environ) au XXIe siècle. Une trace écrite est mise à chaque heure dans le cahier et repose sur les observations faites pendant le cours.

 

b ) La pratique vocale

N'ayant pas les moyens de fournir un instrument de musique à chaque élève, la principale activité repose sur des chants en lien avec la séquence en cours d'étude. Par exemple, si l'on étudie la notion de tempo (vitesse), il y aura différents passages à chanter à différentes vitesses. Le répertoire s'étend sur tous les horizons possibles, en passant du jazz au classique, de la variété à la musique ethnique... Et dans toutes les langues : français (majoritairement), anglais, allemand, latin, japonais...

Si l'élève souhaite aller plus loin dans sa maîtrise vocale et dans la pratique du chant, il peut s'inscrire à la chorale qui a lieu tous les lundis de 16H30 à 17H30.

 

3 ) L'histoire des arts

Le programme d'éducation musicale étant fortement en lien avec celui de l'histoire des arts, la progression sur les quatre classes du collège se fait comme suit :

En 6e : Acquisition des notions de base (nuance, tempo, hauteur, instruments, voix). L'élève est capable de décrire les oeuvres. Périodes étudiées : toutes.

En 5e : Travail sur les formes musicales, la construction des oeuvres et approfondissement du vocabulaire de base. L'élève est capable de décrire les oeuvres et d'argumenter avec des réponses simples. Périodes étudiées : Moyen Age, Baroque, Contemporaine.

En 4e : Approche des oeuvres par le ressenti. Enrichissement du vocabulaire sur la description du ressenti, de la perception. L'élève est capable de décrire les oeuvres, d'argumenter et de justifier son propos. Périodes étudiées : Romantique - Contemporaine.

En 3e : Réflexion sur les oeuvres maîtrise de la critique constructive. L'élève est capable de décrire, d'argumenter, de justifier et d'expliquer ses choix en fonction du vocabulaire acquis tout au long du collège. Il peut donner son avis en s'appuyant sur d'autres cours et réfléchit aux conséquences que les faits historiques et autres arts peuvent induire sur la musique.

Il est évident que si un élève décroche au tout début ou en cours de route, les années suivantes seront difficiles à réaliser.

 

4 ) L'évaluation

a ) A l'écrit

Une évaluation en fin de séquence sur 20 points, coefficient 3. Toutes les réponses sont à rédiger, ce n'est pas parce que c'est de la musique que l'on ne doit pas écrire le français correctement.

De petites évaluations surprises peuvent avoir lieu de temps à autre en fonction du travail de la classe. 

b ) A l'oral

Une évaluation en chant collectif à la fin de chaque chant sur 20 points, coefficient 1. La note est la même pour toute la classe sauf si l'élève ne fait manifestement rien (0) ou s'il n'a pas vraiment fait le travail (la moitié de la note).

Une évaluation en chant "individuel" ou par deux sur 20 points, coefficient 2. La note est individualisée et l'élève apprend à s'auto évaluer.

Les compétences d'évaluation en chant sont les suivants (collectif ou individuel) :

Posture                                                   /4 points

Texte par coeur                                       / 4 points

Respect du rythme et de la justesse         / 4 points

Dynamisme                                            / 4 points

Investissement dans la production vocale  / 4 points

Il est très facile d'avoir la moyenne, à condition de respecter ces critères. Il ne faut pas non plus s'angoisser parce que l'on chante faux. Seuls 2 points sur 20 y sont accordés.

                             

                                             Le professeur d'éducation musicale,

                                                                                     M. Delemailly